La consultation en naturopathie

consulation en naturopathie
consulation en naturopathie

 

 

 

www.naturopathie-soissons.fr

 

 

 

 

 

Homme étudié dans son ensemble. Un organe est étudié en fonction des autres. On cherche à savoir le pourquoi, on ne se focalise pas sur la défaillance.

Un appareil est étudié en fonction des autres.

 

Science du général. On s’intéresse à la partie seine car c’est elle qui guérit la partie malade • S'intéresse à la partie saine. On garde les symptômes de la partie malade comme témoignage de la souffrance. Quand il ne dit plus rien alors, il est complètement guérit.

 

Pas de diagnostic car l’organe n’est pas coupable

 

Estimation de la vitalité et des surcharges, (morphologie, iridologie). Si elle est absente alors on stop. C’est du domaine de la médecine allopathie. En naturopathie, il n’y a pas d’urgence.

 

Référence à l'homme sain, un homme sain est un homme qui vit sans manger pendant 48 heures sans avoir de symptômes. Ou qui peut faire 100 Km à vélo sans manger et sans malaise.

 

• II n'y a pas de différence entre un malade et un homme sain, mais des particularités vitales (tempérament).

 

La thérapeutique est globale.

 

Aux premiers signes d'encrassement la méthode doit être appliquée. La maladie vient d’une erreur de vie qui a une incidence sur notre tempérament.

 

Hygiène de vie indispensable pour renforcer le terrain.

 

Le traitement est général. Guérison par la normalisation de la physiologie.

 

La physiologie est normalisée par le retour aux exigences des lois biologiques. Ambroisse Paré a écrit : « je panse et dieu guérit ».

 

Pas de médicament (seules les plantes sont utilisées pour ouvrir les émonctoires), la nature répare que s’il y a repos. La plante non toxique va être émonctorielle. La mollécule toxique ressemble à d’autres mollécules qui vont être mises en mouvement et être éliminer en même temps que la mollécule « toxique de la plante.

 

Impossibilité de créer des maladies, le retour à la santé est continu.

 

• Tout concourt à rééduquer et à augmenter la Force Vitale.

 

Hygiène de régénérescence. On transmet un capital génétique en amélioration

Le fonctionnement du corps

Le corps pour fonctionner a besoin des exigences qui sont au nombre de 4 :

1. SE NOURRIR - Pour maintenir la vie : croissance, reproduction, entretien, métabolisme (digestion, assimilation, élimination. - Pour répondre aux activités physiques et psychiques. La matière s’use de jour en jour. Il faut la remplacer. (même quantité que de matière rejetée (matière morte) mais avec en plus de l’énergie vitale). Le carburant des cellules, c’est le glucose

 

2. SE RECHARGER - énergie vitale indispensable pour que les organes puissent accomplir leur travail (réserves glandulaire et nerveuse). L’ eau, l’air et les aliments sont chargés en énergie vitale. Sinon notre corps utilise sa propre énergie pour revitaliser les corps mort ingérés. La vie se nourrit de vie. - On est traversé par 2 flux : • le flux de matière • le flux d’énergie. Ces 2 flux combinés sont nécessaires à la vie. Donc manger seul ne suffit pas.

 

3. ELIMINER - les déchets des métabolismes par les organes spécialisés que sont les 4 émonctoires : Intestins, Reins, Peau, Poumons. La peau peut éliminer tout type de déchets. - Comment savoir que nous éliminons bien les déchets de notre corps ? Urine : jaune le matin Scelle : 1 par repas après environ 15 heures. Sueur : bonne Poumon : activité et respiration profonde.

 

4. SE REPOSER - ce repos est indispensable pour chaque organe (relaxation, sommeil).la phase de repos organique = récupération. Comme la végétation, en automne, l’activité se met au ralentie. Sinon les organes s’usent. Se relaxer = relacher la tension du système nerveux.

Les énergies vitales

energie
energie

L'influx nerveux et les hormones représentent la matérialisation des énergies vitales (biotons).

Elles se trouvent dans :

• Les aliments crus.

• L'eau de pluie, de source, de rivière, de mer.

• L'air lumineux.

• La lumière.

• La proximité (Aura) des être vivants (forêt, animaux, etc...)

• les sons sont également porteurs d’énergie. Tous les sens sont porteurs d’énergie (notamment les huiles essentielles).

 

Elles pénètrent par : - Le tube digestif. — La peau. — Les poumons. — Les yeux. — Les plexus (Chakras). Elles circulent dans les méridiens avant d'être matérialisées et stockées par le système nerveux et les glandes endocrines. Tous les organes reçoivent l'énergie nécessaire à leur fonctionnement ainsi que les ordres pour maintenir l'unité physiologique.